. AGENDA .
La MAISON du MONDE - EVRY
rechercher
Accueil > Associations résidentes > Les Amis Anatoliens (Anatolie) > Où sont les mouvements d’espoir et d’émancipation ?

Où sont les mouvements d’espoir et d’émancipation ?


jeudi 8 février 2018, par Helin NUAGE

Table ronde organisée par Les Amis Anatoliens d’Evry
Avec la participation de :
– Hande UNLU (Modératrice)
– Jacques PICARD (Militant écologiste, Président de l’Olivier – AFPS Corbeil-Essonnes)
– Bernard DREANO (Président du CEDETIM)
– Pierre DEJEAN (Ligue des Droits de l’Homme)

Le Vendredi 10 Novembre 2017, nous avons organisé cette conférence avec l’aide de la Maison du Monde sur un sujet d’actualité qui nous a semblé être d’une grande importance.
En effet, cette question que nous nous sommes posée est le fruit d’un constat alarmant : celui d’une dérive des idées vers de nouveaux horizons, celui d’une perte de confiance de la population dans les pouvoirs qui gouvernent notre société, celui d’un esprit rempli malgré tout, de l’espoir et d’une envie d’émancipation.
Car l’émancipation, selon Pierre Dejean, c’est historiquement une quête de la liberté. Ça a été tout d’abord l’envie furieuse de briser les liens de subordinations qui se sont tissés au cours des années entre différents peuples. Cette hiérarchie qui a longtemps assujetti une partie de la population, des esclaves depuis la nuit des temps jusqu’aux femmes et aux enfants, a fait naître un besoin de plus en plus grand d’égalité.
Au fil des temps, cette idée a germé au sein des populations qui, en se développant, ont cru bon de se doter de réelles institutions pour faire valoir leur place face aux pouvoirs dominants.
Ces entités ont pris plusieurs formes : les syndicats, les associations de défense des droits mais également les différents partis politiques ou encore les mouvements culturels.
Ce qu’il y a de commun entre ces constructions, ce sont que les personnes y adhèrent, elles deviennent volontairement membre sans jamais appartenir à elles.
M. Dréano a également rappelé les quelques événements majeurs qui ont marqué cette émancipation et l’espoir d’un monde plus juste. Il y a eu ainsi le suffrage universel, la reconnaissance de la liberté individuelle, le mouvement féministe...
Mais aujourd’hui, il faut d’autres moyens, d’autres échappatoires et cela se traduit par la protection de l’environnement qui prend une importance fondamentale mais également dans des mouvements nouveaux comme l’altermondialisme.
Les inégalités grandissantes et le profit immédiat poussent de plus en plus les individus à se dérober au système actuel et à soutenir ces autres structures.
Selon Jacques Picard, le développement de la communication a permis de grandement vulgariser l’accès à la connaissance et c’est ainsi qu’une société civile mondiale a pu voir le jour. À travers les forums sociaux, des idées novatrices ont été échangées et des mouvements créés.
Cela a contribué à donner espoir à des minorités comme les homosexuels, les prisonniers politiques ou encore à renforcer les droits de la paysannerie.
Ainsi il y a des alternatives, il y a d’autres façons de faire valoir ses idées. Un nouvel ordre se développe en parallèle de celui-ci, qui devient de plus en plus inégalitaire et injuste.











Découvrir également :







__________Ouvrages


Vous pouvez consulter la base de données bibliographique de tous les centres Ritimo, dont celui de La Maison du Monde, en cliquant sur le logo RITIMO : RITIMO
et/ou joindre le
CENTRE DE DOCUMENTATION
de la Maison du Monde

Suivez-nous sur :

Facebook Dailymotion flux RSS

faire un don