La MAISON du MONDE - EVRY
rechercher
Accueil > L’Édito > A quand l’immigration choisie ? Mais en attendant…

A quand l’immigration choisie ? Mais en attendant…


mardi 30 janvier 2018, par Myriam Heilbronn

Pourquoi devrions aujourd’hui par principe limiter l’accueil des migrants sur nos territoires aux seuls « réfugiés patentés » … Nous les Pays européens sommes arque boutés sur nos frontières par crainte de débordements ou par risque qu’un accueil « trop large ou généreux » fasse boule de neige !…, tant que nous n’avons pas construit là-bas les conditions d’un monde plus juste et plus solidaire.
Mais pourquoi les en blâmer et que veut dire « immigration choisie » pour tous ceux et toutes celles qui après des mois d’errements ; de refoulements et de violences, poussés à l’exil par toutes formes de violences, et qui après un voyage semé d’embuches franchissent enfin nos frontières pour une terre où ils pourraient enfin se poser et se reconstruire.
Ce n’est pas une équation binaire que nous avons à résoudre, d’un côté on accueille bien ceux qu’on choisit comme « acceptables » selon nos critères et de l’autre on refoule… avec en viatique la promesse d’aider à construire un monde meilleur vers « le là-bas » de ceux que l’on refoule …
Mais le « monde meilleur » qu’on leur promet avec retour à la case départ c’est où et c’est quand ? Demain ? … cela veut dire jamais pour beaucoup qui le savent bien et retentent un passage au péril de leur vie.

Et quand on sait cela, comment ne pas apporter notre soutien à ces montagnards de la vallée de la Clarée qui, lors de maraudes au col de l’échelle quand ils « récupèrent » des hommes, femmes et enfants en perdition dans la neige pour les mettre à l’abri, sont poursuivis par la police des frontières qui les traquent et « confisquent » lors de contrôles, comme de banales marchandises, ces migrants affaiblis, pour les redéposer de l’autre côté de la frontière en Italie, quelques kilomètres plus loin, toujours dans le froid et la neige … Qui viole les règles du droit international et dans quel monde vit-on ?

Si c’est à chacun et chacune d’entre nous qu’il appartient de prendre sa part pour créer un cercle vertueux qui mène à une sédentarisation heureuse et une immigration choisie des populations du sud, il est essentiel aujourd’hui, pour éviter un repli identitaire et raciste, que « les autorités européennes et mondiales" prennent en compte dans leurs calculs un indice obligatoire de répartition des richesses et que ce soit à l’ordre du jour de tous les sommets économiques européens et mondiaux, notamment à Davos… Car que peut sur ce registre la société civile sans l’appui des Politiques et du monde économique et de la finance, à part lancer des alertes successives et produire des rapports alarmistes, dont les fonds de pension n’ont que faire…
Ce problème doit être pris en compte de manière drastique par le monde de la finance et les entreprises du CAC 40 avec enfin pour commencer… une application mondiale de la taxe Tobin et pour continuer, pourquoi pas créer une redevance à verser pour des programmes de développement dans les Pays ayant un seuil de pauvreté inacceptable… applicable aux 1% de trop riches dont la « fortune continue d’enfler ».
En effet l’année 2017 a été marquée par la plus forte hausse de l’histoire du nombre de milliardaires avec un nouveau milliardaire tous les deux jours… Leur richesse a augmenté, nous dit l’OXFAM de 762 milliards de dollars en douze mois… « Et ce boom incroyable équivaut à 7 fois le montant qui permettrait de mettre fin à la pauvreté extrême dans le monde » alors qu’aujourd’hui plus de 80% des richesses profite aux 1% les plus riches… et que pendant ce temps les 50% les plus pauvres ne sont pas devenus moins pauvres.

Alors, au boulot ! A la Maison du Monde nous prenons notre part en nous engageant et en donnant l’alerte, en menant des actions et en sensibilisant sur la marche du monde…Venez nous rejoindre et aussi agissez là où vous travaillez, vivez et engagez-vous pour changer le regard sur la pauvreté et l’immigration non choisie … deux mondes à éradiquer qui se rejoignent.












__________Ouvrages


Vous pouvez consulter la base de données bibliographique de tous les centres Ritimo, dont celui de La Maison du Monde, en cliquant sur le logo RITIMO : RITIMO
et/ou joindre le
CENTRE DE DOCUMENTATION
de la Maison du Monde

Suivez-nous sur :

Facebook Dailymotion flux RSS

faire un don