. AGENDA .
La MAISON du MONDE - EVRY
rechercher
Accueil > Événements > Les Mois des 3 Mondes > Siana - Gaming Party : Frontières et migrations, représentées à travers la (...)

Siana - Gaming Party : Frontières et migrations, représentées à travers la création numérique


samedi 23 décembre 2017

Exposition Welcome to the Arcade

À l’ère du jeu vidéo sur mobile et bientôt en réalité augmentée, les bornes d’arcade semblent faire figure de dinosaures du jeu vidéo. Leur héritage est cependant bien vivace car les dispositifs d’interactions numériques contemporains réinvestissent souvent des expérimentations initiées il y a plusieurs décennies dans l’arcade justement. De plus, de nombreuses créations de la scène « indie » et expérimentale sont encore aujourd’hui créées spécifiquement pour des bornes d’arcade, avant de connaître des succès sur d’autres plateformes de diffusion. L’arcade est bien un patrimoine vivant qui influence largement la création vidéoludique actuelle.
Welcome to the Arcade ! est une exposition 100 % jouable qui propose aux visiteurs de découvrir des jeux – anciens et récents – sur des bornes d’arcade originales. L’exposition invite à s’initier à l’analyse critique du gameplay.

Gaming Party : Frontières et migrations, représentées à travers la création numérique

Dans le cadre du Mois des 3 mondes de la Maison du Monde d’Evry, Siana a proposé une soirée thématique sur les frontières et migrations, étudiées et mises en avant par les artistes, et notamment dans le jeu vidéo. Florent Maurin, fondateur de The Pixel Hunt, a sorti le mois dernier le jeu sur mobile Enterre-moi mon Amour, portant sur l’histoire d’une réfugiée syrienne et son périple pour atteindre l’Allemagne. Il est défenseur de ce qu’il appelle "les jeux du réel".
A la limite du jeu sérieux et du roman interactif, Enterre moi mon amour se présente comme un jeu textuel via une interface reproduisant une messagerie instantanée sur mobile permettant de proposer des interactions entre le joueur, qui incarne Majd, syrien, et sa femme Nour, partie pour l’Europe, comme des dizaines de personnes fuyant leur pays le font aujourd’hui. Comme l’a expliqué Florent Maurin, Cette « fiction sur mobile » s’inspire du projet de la journaliste du Monde, Lucie Soullier, qui a travaillé avec une Syrienne sur la publication du fil Whatsapp retraçant son périple. C’est cette migrante, Dana, qui a également accompagné la conception du jeu, et qui a conseillé Florent sur la représentation de différents moments cruciaux dans le parcours de ces personnes.
Le joueur est ainsi amené à faire des choix dans les messages qu’il envoie à Nour, qui vont influencer la direction de son périple, et faire avancer la partie dans les différents parcours narratifs possibles du jeu. Chaque choix nous entraine vers une des multiples fins du jeu, que l’on atteindra après une suite d’étapes dans différentes villes traversées depuis la Syrie jusqu’en Europe. L’expérience de jeu est différente à chaque partie, qui peut être plus ou moins longue. Les choix du joueur sont également guidés par différents paramètres influent sur l’état de Nour, tels que son moral, son argent, le lien qu’elle a avec son mari, et les objets qu’elle possède. Florent s’est beaucoup appuyé sur Dana pour respecter la cohérence des détails du voyage.
De vives critiques ont été adressée à Florent Maurin, notamment de personnes militantes, suite à la sortie de son jeu, l’accusant de mettre en scène pour son profit l’histoire d’une migrante dans un jeu vidéo, média qui paraît de prime abord peu sérieux, et dédramatisant. Cependant, le format (texte et visuels graphiques minimalistes) ainsi que les intentions du studio, font de ce « jeu » davantage une expérience de vie qu’un divertissement : comment réagiriez-vous vous faisiez partie d’une famille dont un ou des membres venaient à fuir un pays en guerre ? On est donc loin d’une approche « ludique » de ce sujet, davantage dans une mise en perspective à travers le message textuel sur mobile inscrit dans le quotidien et dans l’intimité. Ce projet a par ailleurs reçu le soutien d’Arte.

Plus d’informations sur http://enterremoimonamour.arte.tv/




Voir en ligne : Le soutien de Arte













__________Ouvrages


Vous pouvez consulter la base de données bibliographique de tous les centres Ritimo, dont celui de La Maison du Monde, en cliquant sur le logo RITIMO : RITIMO
et/ou joindre le
CENTRE DE DOCUMENTATION
de la Maison du Monde

Suivez-nous sur :

Facebook Dailymotion flux RSS

faire un don