. AGENDA .
La MAISON du MONDE - EVRY
rechercher
Accueil > Les Actualités > "Tromelin, l’île des esclaves oubliés" au Musée de l’Homme

"Tromelin, l’île des esclaves oubliés" au Musée de l’Homme


mardi 4 juin 2019, par Josette PINEAU

ci-dessus : Maquette du lieu d’habitation construit à partir de corail et reconstitué d’après les fouilles.

Dans le cadre de son objectif de sensibilisation aux droits de l’homme, la Maison du Monde a proposé à ses adhérents une visite guidée de l’exposition « Tromelin, l’île des esclaves oubliés » produite par le Musée de l’Homme en collaboration avec le Musée d’Histoire de Nantes, le Château des Ducs de Bretagne, l’Institut National de Recherches archéologiques préventives, avec l’expertise scientifique du Groupe de Recherches en Archéologique Navale.

Nous étions, mercredi 27 mai, un groupe de 7 personnes, accompagnées par Leslie, la guide du Musée qui nous a brillamment commenté, durant 1 h 30, le parcours à la fois historique et archéologique de cette exposition.

La partie historique : c’est dans le contexte des guerres du 18ème siècle entre puissances coloniales, la traite négrière, au mépris de toute humanité envers « l’autre » et poussant à la cupidité, non seulement des Etats mais aussi des particuliers, tel le capitaine du navire naufragé, l’Utile, à l’origine de l’histoire des esclaves oubliés de Tromelin. ci-contre : Maquette d’un bateau semblable à l’Utile

La partie archéologique est issue de fouilles terrestres et maritimes, sur cette ile inhospitalière de 1 km², au large de Madagascar, nommée Tromelin, du nom du commandant du bateau qui, quinze ans après le naufrage, a récupéré huit survivants. Des vestiges - parfois minuscules - d’objets, de nourriture, de constructions, nous permettent de reconstituer avec émotion la vie durant quinze ans de ces quelques 80 esclaves rescapés du naufrage et abandonnés à leur sort et qui, dans un esprit de résilience, se sont organisés pour leur survie en tant que groupe social. ci-contre : Objets de la vie quotidienne fabriqués à partir de récupération de métal sur le bateau naufragé

Un dossier très documenté sur les détails de cette affaire a été mis en ligne par le Musée de l’Homme : https://www.inrap.fr/magazine/Tromelin/Accueil-dossier-archeologie-sur-l-ile-de-Tromelin#Tromelin

L’histoire est aussi relatée dans l’excellente BD de Savoia qui peut être empruntée au Centre de Documentation de la Maison du Monde.

Une exposition très riche d’enseignements qui nous questionne sur le colonialisme, la dignité de l’homme et ses droits tels qu’ils ont été repris dans la déclaration universelle : « Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes".
La Maison du Monde continuera à proposer des visites de cette qualité à ses adhérents. Rappelons la visite de l’exposition « Ciao Italia » au Musée de l’Immigration en septembre 2017, qui elle aussi, avait enchanté les participants.







__________Ouvrages


Vous pouvez consulter la base de données bibliographique de tous les centres Ritimo, dont celui de La Maison du Monde, en cliquant sur le logo RITIMO : RITIMO
et/ou joindre le
CENTRE DE DOCUMENTATION
de la Maison du Monde

Suivez-nous sur :

Facebook Dailymotion flux RSS

faire un don