. AGENDA .
La MAISON du MONDE - EVRY
rechercher
Accueil > Les Actualités > Communiqué de l’Association Mexicaine d’Etudes Rurales

Communiqué de l’Association Mexicaine d’Etudes Rurales


mardi 26 février 2019

En novembre 2015 (voir La Lettre 196), la MdM a donné la parole à Francis Mestries, qui enseigne la sociologie rurale à l’Université autonome métropolitaine de Mexico au cours d’une rencontre intitulée « Crise de l’agriculture paysanne et décomposition sociale au Mexique ». Il vient de nous envoyer le communiqué suivant qui témoigne du climat de violence qui continue de sévir au Mexique.

Communiqué de l’AMER, association mexicaine d’études rurales (créée en 1994, registre RENIECYT CONACYT N°1801303)

L’association mexicaine d’études rurales exprime sa profonde préoccupation du fait de la disparition de deux militants engagés dans les luttes sociales : Obtilia Eugenio Manuel et Hilario Cornelio Castro, activistes indigènes de l’organisation du peuple indigène M’phaa (opim), disparus le 12 février dernier.

La militante Obrilia a défendu et accompagné des cas de défense de femmes indigènes et, avec l’OPIM, des cas de violation des droits des peuples indigènes me’phaa. Son travail est reconnu y compris sur le plan international, c’est pourquoi elle a été invitée comme intervenante pour la 4° session du séminaire Peuples originaires de Michoacan et Guerrero, organisé par l’AMER du 8 février au 29 mars 2019. Son thème : « Peuples originels à notre époque, défis, résistances et alternatives ».

Nous nous joignons aux exigences des organismes nationaux et internationaux pour que ces deux militants réapparaissent en bonne condition, parce que les agressions des défenseurs des peuples indigènes et des droits humains cherchent à effrayer ceux qui luttent pour une société meilleure. 15 février 2019

Aux dernières nouvelles, ils ont été libérés, mais après avoir été fortement frappés. On soupçonne quelques caciques locaux de l’APRI (parti institutionnel révolutionnaire, au pouvoir pendant plusieurs décennies), et des narcotrafiquants de la Montagne de Guerrero.

Traduction de Joëlle Mesley







__________Ouvrages


Vous pouvez consulter la base de données bibliographique de tous les centres Ritimo, dont celui de La Maison du Monde, en cliquant sur le logo RITIMO : RITIMO
et/ou joindre le
CENTRE DE DOCUMENTATION
de la Maison du Monde

Suivez-nous sur :

Facebook Dailymotion flux RSS

faire un don